La voyance

Marlène/ mars 16, 2020/ Voyance

Les arts divinatoires sont des pratiques qui consistent à mettre en œuvre des moyens humains et matériels pour lire l’avenir. Jusque-là on n’apprend rien au lecteur mais il est clair que le monde des ces arts est si vaste qu’il faut plus qu’une simple définition en une phrase pour les explorer.
Les voyantes peuvent nous éclairer sur tous ces sujets mais pas autant que nous puisque nous allons explorer tous les moindres recoins de la divination.

La voyance et ses différentes formes

Lire l’avenir est une pratique ancienne qui est pratiquée de différentes manières. Aussi on ne peut pas parler d’un mais de plusieurs arts.
Ce qui est intéressant c’est de noter qu’après tout ce temps, des siècles, seules quelques uns ont réussit à traverser les âges jusqu’à nos jours. C’est qu’un grand nombre de “mancies” n’étaient pas des manières de répondre à toutes ses questions mais plutôt de se faire une idée sur ce que serait l’avenir dans un domaine précis.
Par exemple la qualité des récoltes, si le prochain enfant allait survivre.

Aujourd’hui la voyante est presque aussi importante pour certains qu’un psychologue.

C’est pour cette raison que les arts divinatoires qui ont traversés les âges sont les plus puissants mais aussi les plus généralistes, ceux auxquels on peut poser des questions existentielles.
L’autre grand sujet abordé lors de consultations de voyance c’est l’amour. Ce thème ne peut pas être abordé par l’oniromancie, la voyance par les rêves ou l’aéromancie la divination par le vent.
Non il faut quelque-chose de plus précis, de plus fiable et de plus utilisable à la demande. En effet, si il faut attendre qu’il y ait du vent pour savoir si notre conjoint nous trompe, ce n’est pas très simple!

C’est pour cette raison que ce qui reste aujourd’hui est ce qui peut être questionné.

Ce que la voyance n’est pas

Ce n’est pas un tour de magie qui va permettre de faire tomber l’argent ou de sortir d’une période de malchance. En effet, si cela est clair pour la plupart des gens, il semble que certains praticiens entretiennent volontairement une certaine ambiguïté pour faire payer toujours plus leurs clients. C’est le cas des sorciers qui font croire qu’ils savent tout.

Non, la voyance ne peut pas agir sur nos vies.

Par contre elle peut nous faire réfléchir et nous aider à avancer dans nos vies. En effet, il est intéressant de noter que certains supports comme le tarot de Marseille sont capables de tomber relativement justes et de nous faire réfléchir dans de nombreux cas.
Alors la voyance sort de son rôle de divertissement et devient alors une manière de nous montrer une réalité que nous ne voulions peut-être pas voir ou nous force à agir par les réponses qu’elle donne.

C’est toujours nous qui voyons ce que nous voulons voir et c’est nous qui au final interprétons les signes. C’est comme quelqu’un qui décide de changer: il lui faut une décision puis il lui faut agir. Alors l’ésotérisme ou la spiritualité peuvent devenir des outils de façonnement de ce changement.

Ce que peut apporter une consultation c’est surtout un avis de tiers. Parfois on sait des choses, on a en nous des réponses mais on a besoin que quelqu’un nous les dises de vive voix. C’est comme ça, il nous faut parfois un coup de pouce. C’est là aussi le rôle de la bonne voyante, c’est d’accompagner autant que de répondre. Mais pour cela il faut il est vrai un bonne personne, une personne honnête et humaine. Nous allons voir dans un dossier spécial comment reconnaître une bonne praticienne car il y a trop de malhonnêtes malheureusement et cela n’est pas bien. Car si cela fait du tort à l’image de la profession, cela fait aussi du tort à des gens pour lesquels la voyance est plus qu’un divertissement. En effet, il faut bien avouer que pour beaucoup c’est plus qu’un jeu. On ne peut pas le nier. Alors il faut respecter cet état de fait et faire de notre mieux pour satisfaire et aider ceux qui y croient pour ne pas les laisser entre les mains de mauvais. Ce qui est certain c’est qu’il y a la pratique et les praticiens, choses qui ne sont pas dissociables mais qui doivent être connues.

Le rôle de celui qui consulte

C’est le rôle le plus important en réalité, car il n’y a pas de voyance sans personne qui pose une question. On pense souvent à tort que c’est l’oracle le plus important mais ce n’est pas le cas.

Deux grandes raisons font que c’est celui qui fait la démarche qui est le plus important:

D’abord, il peut lui arriver de questionner alors qu’il est en détresse. Il ne fait donc pas sa démarche par plaisir ou curiosité.
Il peut aussi avoir de vraies attentes.
Ensuite, c’est lui qui fera une grande partie de la voyance par son attitude et surtout par son interprétation des résultats. Il ne faut pas oublier que dans tous les cas c’est lui et lui seul qui fait la connexion entre les résultats et sa vie personnelle. Parfois, c’est même lui qui fait tout en interprétant complètement les résultats en fonction de ses attentes. Et ce n’est pas rare.

C’est ce que certains sites de voyance et de psychologie nomment auto-persuasion, c’est si courant que presque personne n’y fait exception.
Il faut bien comprendre que sans cette construction mentale, il n’y aurait sans doute pas de résultats. En effet, il faut une intelligence développé couplée à une croyance en la pratique pour qu’il puisse y avoir prédiction. C’est pour cela que certains esprits sont réfractaires à la pratique. Pour eux, il n’y a pas de possibilité de se faire des histoires par ce qu’ils ne croient pas, qu’ils ont une déficience mentale ou parce qu’ils n’ont pas les capacités à faire cela. Parfois une période de creux dans la vie peut aussi être vécue ce qui rend la personne hermétique à tout, y compris parfois au monde extérieur. Ce qui est certains c’est que sans l’humain et sa capacité à croire, il n’y a pas de spiritualité possible. Quelle qu’elle soit.

Il se peut que certains se disent que c’est un plaidoyer contre l’ésotérisme que nous faisons là, mais non, ce n’est pas le cas. C’est juste qu’il faut prendre conscience du rôle de chacun dans ce monde.

En effet, il faut avouer qu’aujourd’hui l’infantilisation du consommateur fait que bon nombre d’entre nous ne veulent pas prendre leurs responsabilités ce qui est une erreur. Ce qui se passe dès lors c’est que certains se reposent trop sur des tiers pour gouverner leurs vie ce qui n’est pas bon non plus. Pourtant, autant que l’analyse que l’on fait des résultats, il faut gouverner sa vie en prenant des décisions par soi-même. C’est à la fois le secret d’une voyance réussie mais aussi du bonheur.

Share this Post